Contact

Photographies Luc Jennepin
06 16 46 83 61
lucjennepin@orange.fr
Composition musique Louis Sclavis
Publishing Jean-Marie Salhani éditions
Enregistrement et mixage Tomato Sound Factory

Louis Sclavis

fond

dimanche 12 avril 2015



Photographies Luc Jennepin
Exposition / installation Sophie Pourquié & Luc Jennepin

Création musique Louis Sclavis
Texte Les Chibanis de Magyd Cherfi, extrait de l'album "Comme des Cherokees" de Zebda - Textes L’ombre / La valise de Nasser Djemaï - Texte de Yassine collègien


Pour Luc Jennepin, photographe montpelliérain né à Alger en 1970, la rencontre avec les Chibanis reste un événement important et intense, «ces personnes dignes qui vivent dans un milieu indigne». Il a alors souhaité réaliser des « photos de dignité » de ces hommes : pris en buste, assis et sur fond noir, leurs mains de travailleurs apparentes, leurs regards de face, la chaise, la lumière qui vient d’en haut et l’excellence photographique comme éclairant leur grande humanité. Le projet a commencé au printemps 2013 quand Luc Jennepin, dans le cadre du festival Arabesques a suivi des collégiens des Escholiers de la Mosson partis à la rencontre des Chibanis de la pension de famille Adoma à Montpellier où il réalise les premiers portraits. Dans la continuité, des prises de vue ont été organisées dans d’autres villes. Des personnalités artistiques telles que Louis Sclavis, Magyd Cherfi, Nasser Djemaï, Rachid Oujdi, Dorris Haron Kasco et Bastien Cazals s’associent à cet hommage fait aux Chibanis. L’exposition itinérante qui présente les photographies en noir et blanc et en grand format s’inscrit dans le cadre de la Caravane Arabesques de l’association UNI’SONS à Montpellier.

« Luc Jennepin travaille avec son regard c’est normal il est photographe. Ce qui est inattendu c’est que les outils qu’il utilise, numériques ou pas, n’ont plus aucune importance pour lui, c’est un professionnel totalement libéré de la technique. Personne ne peut le savoir parce que, ce que « Monsieur tout le monde » voit, c’est d’abord son Hasselblad. Son intelligence fait ses photographies, son amour de la vie lie tous les artistes, chefs de cuisine, vignerons d’exception, pilotes de vitesse, ou ces Chibanis qui lui font une confiance absolue au point de lui ouvrir des espaces intimes que seules ses photographies ne volent pas. Il a déjà vécu dans son histoire le point ultime des histoires vraies, rien ne le détourne jamais de l’essentiel. Photographier est pour Luc un rendez-vous avec la lumière des hommes. » Texte de Christian Gaussen 

Blog Chibanis la question réalisé par Mona Jennepin, collégienne

Aucun commentaire: